Aaaaaaaaahhhhh Benjamin ! Il semble qu'après Romain Duris et Pierre Augé, mon coeur d'artichaut ait définitivement pris ses valises pour aller rejoindre Benjamin Biolay. Inconstante ? Affirmatif.

Lundi soir, une soirée douce, presque chaude comme je les aime, le Campo Santo, un lieu magique à Perpignan, Benjamin arrive sur scène et pulvérise d'un couplet tous les poncifs lancés par les envieux environnants (soporifique, sans voix, atone, chiant...), la voix est chaude, à peine éraillée par la clope et me fait tourner la tête, nous sommes seuls au monde, je ne sais pas ce que font ces minettes, les bras levés devant la scène puisque de toute façon, Benjamin ne chante que pour moi.

benji1   benji2

Je me lève sur "Si tu suis mon regard" et oblige du coup mes voisins de derrière à faire de même puis toute ma rangée, il faut qu'on m'explique comment les gens peuvent venir à un concert et rester parfaitement immobile,pas une mèche qui bouge, pas un cil, c'est inouï, restez chez vous les momies.

37657_1445073360442_1041375295_31313943_860616_n

Photo Alain Roig pour Catacult

Ah ça, je l'ai suivi ton regard Benjamin, j'ai frissonné sur La Superbe, me suis pâmée sur le final d'A l'Origine et j'ai rendu l'âme sur Les Cerfs Volants du deuxième rappel, ma chanson préférée mais ça, tu le savais.

Quel concert, quelle soirée, quel mec !

Pour finir, la set list chère à ma copine de blog, Fée des Brumes...!

_cid_image001_jpg_01CB28F5

Merci Pascal !

...et quelques mots tirés de Chère Inconnue

Chère Inconnue,
Auriez-vous pris possession
De ma vie, de ma vue,
En terre inconnue
Non ?
Chère Inconnue
Si vous saviez qu'un amour
Transi et déçu
Vibrait à votre insu
Non ?
Chère Inconnue,
Qui ne sortez jamais sans
Votre cher par-dessus
L'auriez-vous choisi
Non ?
Cette avenue,
Ce deux-pièce en ville avec vis à vue,
Qui fait de vous ma cible, ma belle ingénue,
Toute de noir dévêtue…
Déçu.
Chère Inconnue,
J'ignore votre état civil,
Née de père inconnu
Au fond de la rue
Non ?
Chère Inconnue,
J'enchaine aux fortes crayons
Les éprises de vue,
De votre anatomie
Si j'avais su,
Que vous étiez facile, je serais venu,
Au lieu de cet imbécile, qui reste au dessus
Tout de noir dévêtu
Le sais-tu ?
Chère Inconnue,
Je veux tes bas couleur chair
Je veux ta peau écrue,
Pour la vie entière
Non.
Chère Inconnue,
Je l'ignorais mais la vie
Est une somme de bévues
Et qu'un point de vue
Et cette avenue
Coulait des jours tranquilles
Avant votre venue, qui me rend irascible,
Ma Chère Inconnue
Toute de noir dévêtue…
Chère Inconnue,
Auriez-vous pris possession
De ma vie, de ma vue,
En terre inconnue

Non