Chaque année, à l'heure où le rosé tape fort, je me plonge avec délice dans les magazines les plus intellectuels qui soient, à savoir Closer, France Dimanche voire si on me pousse un peu, Nous Deux...si, si. Mais la news la plus conne, je ne vois pas comment le dire autrement, vient d'un canard que je compulse régulièrement :

KLUM

attends, bouge pas, je zoome

KLUM2

J'ai bien cherché une once de cynisme, de propos décalés, que sais-je encore mais non, Jeanne Samak se croit spirituelle et pertinente en nous érigeant une Heidi Klum flanquée de deux nounous (plus un garde du corps) pour 4 gosses en parangon de mère-courage, non mais on rêve ! On en viendrait presque à regretter les inévitables suppléments Sexe car c'est bien connu, l'être humain ne batifole qu'après le solstice d'été, pendant les trois autres saisons, il joue au scrabble.

Et comme disait Florence Foresti sur le fait d'être mère, enfin, une mère normale, pas une super maman comme Heidi (prends-en de la graine, Samak) : "quand t'as des enfants, tu renonces au beau chez toi pour le pratique. Faut faire attention parce que sinon, tu te réveilles un jour dans un fauteuil Stressless beige, des crocs roses aux pieds et une banane autour de la taille."

Voilà, c'est plus ça que je dis.